RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Julie Tremblay
Tout ce que vous devriez savoir sur Julie Tremblay en 20 questions…
Zanoah Bia, le 11 avril 2011
Julie Tremblay_Reflections
Julie Tremblay_Reflections
 
E.D. : Quelle ville vous ressemble le plus et pourquoi?

J.T. : Récemment, un de mes amis que je connais depuis environ quinze ans m’a décrit - il me presentait à une personne que je en connaissais - comme quelqu'un qui a toujours eu du panache. J'ai été flattée par cette introduction et j'aimerais croire que c'est vrai. Selon Google, Chandigarh, dans le nord de l'Inde est une ville avec panache. Donc, je vais aller avec ça, aussi parce que j'aime tellement l'Inde. Et si je peux choisir une deuxième ville - parce qu’on m’a toujours dit que j'étais drôle et un peu différente -  j’ajouterais Uusikaarlepyy, en Finlande.

E.D. :  Votre projet de rêve ?

J.T. : Everything That Happens était un projet de rêve. Mon futur projet de rêve serait d’amener Everything That Happens dans d'autres villes, d'autres places animées. Et pendant qu’on parle de rêves, j’espère aussi avoir un jour l’honneur de représenter le Canada à la Biennale de Venise...

E.D. : Selon vous, Quelle serait la meilleure utilisation des produits écologiques en art, en design ?

J.T. : Je ne peux pas penser en terme de design d'objet ou d'obejt d'art. Par contre je suis fasciné par certains qui utilisent leurs ressources naturelles (comme le vent, le soleil, l'énergie géothermique) en énergie renouvellable. Je pense que le Danemark s'en tire bien. Plus de 20% de son énergie provient exclusivement du vent et 25% de l'énergie géothermale. C'est fabuleux ça !

Julie Tremblay_Reflections
Julie Tremblay_Reflections
 
E.D. : Quels objets, accessoires que vous ne concevriez point et pourquoi ?

J.T. : Des fusils parce que je souhaite justement qu’on en fabrique plus !

E.D. : Qu’espérez-vous que votre travail actuel apporte aux gens ?

 J.T. : Je souhaite créer des oeuvres qui captent l'imaginaire des gens. J'espère faire des choses qui auront une vie dans la tête de ceux qui en ont faits l’expérience et que ces oeuvres modifieront leur perception, ne serait-ce qu’un tout petit peu. J’aimerais aussi que mes œuvres fassent penser et sourire. Qu’elles aient le pouvoir de transporter, de faire faire un petit voyage.

E.D. : Quelle invention rendrait votre vie meilleure ?

J.T. : Un truc qu’on pourrait mettre sur son vélo qui transformera le vent contraire en vent en poupe!


Julie Tremblay_Reflections
Julie Tremblay_Reflections
 
E.D. Y a t-il une grande évolution/différence entre vos premières réalisations et votre travail actuel ?

J.T. : Il ya trois ans, alors que je travaillais sur une nouvelle sculpture dans mon studio, j'ai appelée ma très chère amie et excellente peintre Patricia Satterlee pour lui parler de la nouvelle pièce sur laquelle je travaillais. Ce que je trouvais si excitant dans cette sculpture, c'est que c’était pour moi un pont entre les travaux du début de ma pratique et ceux plus récents. C'était comme si des idées vieilles de 10 ans, avait refaits surface à mon insu et pris une nouvelle peau. Patricia m’a très habilement répondu que “j’explorait mon propre infini" simplement. J'ai pensé que c’était si beau et c'est quelque chose qui est resté avec moi. Je me rends compte maintenant qu'il y a un certain nombre d'idées comme celles-là qui vont refaire surface de temps en temps tout au long ma vie et prendre une nouvelle dimension. Je suppose que je pourrais appeler ça mon propre écosystème mental ! (Rires.)

E.D. :  Vous ne pourriez pas vivre sans ?

J.T. : Je ne pourrais pas vivre sans faire de l'art. Comme Louise Bourgeois a dit quand je l'ai rencontrée chez elle, tout en frappant sur son poêle avec le poing fermé: "L'art est une garantie d’équilibre mental!" Je pense qu'il y a beaucoup de vérité dans cette pensée.

E.D. : Dernière question. Quels designers, architectes, artistes contemporains inviteriez-vous à dîner chez vous ?

J.T. : J'aimerais dîner avec Björk, Matthew Barney, Philippe Starck et Jean Nouvel... Je pense que ça ferait un dîner du tonnerre, vous ne pensez pas  ? Si vous arrangez ça, je promet d’ouvrir ma meilleure bouteille de vin ! (Rires.)

www.julietremblay.net

www.craigscottgallery.com

www.rebeccakormind.dk

<   1  2  3    
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online