Design with a smile : Le design peut-il parfois être amusant, humoristique et peu pratique ?
Design with a smile
Le design peut-il parfois être amusant, humoristique et peu pratique ?
Moniek E. Bucquoye, le 14 juillet 2008
“St. Peter” Cocktail squeezer_Giulio Lacchetti (IT) For Pandora Design, 2007
“St. Peter” Cocktail squeezer_Giulio Lacchetti (IT) For Pandora Design, 2007


Un sourire, une déformation des commissures des lèvres, un American Colgate smile. L’humour est un phénomène culturel très subjectif, personnel et difficile à appréhender. La combinaison avec le design rend le seuil souvent encore plus haut pour montrer ou comprendre le côté humoristique d'une création. Les objets de l’exposition indiquent que le design peut également être amusant ou surprenant, qu’il peut vous faire rire et influencer votre humeur.  Les créateurs de ce type d’objets réfléchissent longtemps au nom et à la description de leur création et souhaitent également montrer qu’il s’agit très souvent de plus qu’une simple trouvaille bien pensée.

Usb Stick Memorystick_Guido Ooms and Karin Van Lieshout (NL) for Ooms, 2006
Usb Stick Memorystick_Guido Ooms and Karin Van Lieshout (NL) for Ooms, 2006


Lors de la sélection et du choix définitif des créations, nous ne nous sommes pas penchés sur la question de savoir comment nous pouvions mettre sur musique tous ces beaux objets avec une conception basée sur le surréalisme ou pensés en fonction d’idées, de matériaux et d’objets intelligemment réutilisés. Nous nous sommes surtout laissé inspirer par le phénomène du ‘smile et design’ qui a de plus en plus la cote ces dernières années. Ne voilà pas du tout une perspective confortable, vu qu’à chaque nouvelle pièce, chaque trouvaille, chaque combinaison réfléchie et amusante de la forme et de la fonction, nous nous sommes demandé de quoi il s’agissait et dans quelle case nous pouvions la mettre.

“Dip”_StauffacherBenz (CH), 2004
“Dip”_StauffacherBenz (CH), 2004


“Bateau” Sugar Cube_m3h design (SP), 2005
“Bateau” Sugar Cube_m3h design (SP), 2005


Lors de nos recherches, nous avons réparti les objets sur plusieurs catégories, dix-sept en l’occurrence, comme le jeu, l’alimentation, la religion, la violence, la nature, les ustensiles de ménage, les agrandissements d’objets existants, etc. Personne n’échappe à la nécessité de diviser les tendances surgissantes en catégories, peu importe ce qu’on a fait, faisant attention à ne pas les utiliser comme points de référence absolus, mais plutôt comme hypothèses de travail provisoires revues, corrigées ou supprimées continuellement.

“Marcell” Sugar cage_Lachaert and d’Hanis (BE) For Droog Design, 2004
“Marcell” Sugar cage_Lachaert and d’Hanis (BE) For Droog Design, 2004


À la base de cette attitude gît une grande foi en le design, en l’esprit et la force innovante de tendances et en le fait que le design n’a pas encore perdu son sens. Nous avons principalement laissé guider notre œil par l’aspect formel : le design avec une boutade, souvent avec une conception sans trop d’intentions fonctionnelles. Il est remarquable que le design est un jeu pour beaucoup de créateurs : un concept amusant en tête et une concrétisation... qui parfois tourne mal. Cette observation-ci n’était en aucun cas un critère absolu lors de la sélection !  Maintes choses combinées et reprises sont soufflées par notre expérience quotidienne avec le design et les designers, la recherche, la visualisation et l’apprentissage constant. La sélection se veut sans prétention et montre surtout des nouveautés dans une situation donnée, à savoir aujourd’hui.


“Fetish” Carrier Bag_Peter Jakubik (SK) for Comunistar, 2004
“Fetish” Carrier Bag_Peter Jakubik (SK) for Comunistar, 2004


“Icon” Crucifix with nails_Eric Morel (FR) for Vlaemsch, 2006
“Icon” Crucifix with nails_Eric Morel (FR) for Vlaemsch, 2006


design.museum.gent.be