Eva Harlou : Tout ce que vous devez savoir sur Eva Harlou en 20 questions...
Eva Harlou
Tout ce que vous devez savoir sur Eva Harlou en 20 questions...
Nargisse Rafik, le 9 juillet 2007
Immédiatement après avoir obtenu son diplôme d’architecte de l’École d’architecture d’Aarhus en 2003, Eva Harlou a commencé una association fructueuse avec l'agence d'architecture 3XN, basée à Copenhague. Elle y a géré les concours et développé une compréhension aiguë du milieu de l'architecture. Ainsi, après avoir pris part à des projets potentiels dans toute l’Europe, elle fonda sa propre agence en 2006, et se consacre depuis autant à des projets résidentiels (à petite échelle), qu’à la conception de plansd’aménagement urbain gigantesques , avec pour ambition de travailler sur chaque aspect de l’environnement bâti. Pour Eva Harlou, l’architecture est à la fois un art et un artisanat, dont la principale fonction est de donner un cadre de vie aux êtres humains. C’est pourquoi, œuvrer en architecture implique l'immense responsabilité de comprendre au mieux la nature humaine et ses besoins.
 
Les projets résidentiels d’Eva Harlou ont récemment fait couler beaucoup d’encre. Innovants et originaux, ils sont reconnaissables à la réinterprétation des formes géométriques classiques qui les distinguent des autres. Le magazine Wallpaper a élu l'architecte danoise Eva Harlou « Meilleure designer de l'année 2007 ».


E.D. : Qui êtes-vous / comment vous décririez-vous ?
E.H. : J’ai toujours été très créative et intéressée par l’architecture. J’ai décidé d’étudier l’architecture à l’École d’architecture d’Aarhus, au Danemark. Dès l’obtention de mon diplôme d’architecte, j’ai commencé à travailler pour une agence d'architecture danoise renommée, 3XN. Chez 3XN, j’ai eu l’occasion de travailler à la fois sur des projets danois et sur d’autres, internationaux. Les trois dernières années dans l’agence, je m'occupais des concours. Aujourd’hui, à l'âge de 29 ans, j'ai lancé ma propre agence d'architecture - Eva Harlou - et j'ai déjà eu la chance de réaliser plusieurs projets résidentiels. J'ai toujours été travailleuse et très ambitieuse. J’adore être architecte et je considère que c’est un privilège.


Eva Harlou
Eva Harlou


Eva Harlou_Star House
Eva Harlou_Star House


E.D. : Selon vous, qu’est-ce que l’architecture ?
E.H.: L'architecture est un art. L’architecture est un artisanat. Avant tout, l’architecture offre un cadre à la vie des gens. Il entre donc dans la responsabilité de l'architecte d'essayer de comprendre an mieux la nature humaine.
 
E.D. : Quelle est la philosophie qui sous-tend votre processus de création ?
E.H.: Je pense que l’architecture se doit d’être à la fois fonctionnelle, durable et belle. Par-dessus tout, l’architecture doit exprimer un concept clair et compréhensible, raconter une histoire simple. Même si le credo « Less is more » ne s’applique pas à moi, j’apprécie tout de même que toutes les contraintes d’un projet architectural trouvent leurs solutions dans des formes géométriques simples et belles. L’architecture n’a pas besoin d’être compliquée, l'innovation architecturale ne passe pas obligatoirement par l’explosion des volumes.


E.D. : Quelles sont vos influences ? Qu’est-ce qui vous inspire ?
E.H.: Je suis influencée autant par les œuvres architecturales passées que par les présentes. L’architecture de l'ère moderne est une inspiration constante et présente dans mon inconscient, mais je suis aussi sensible aux nouvelles tendances contemporaines que j’absorbe dans mon travail : les nouvelles réalisations, les projets présentés dans des livres ou des revues. Je trouve mon inspiration en jouant et en faisant des expériences avec des formes géométriques simples et classiques. J’aime découvrir de nouvelles formes et de nouvelles qualités spatiales, juste en modifiant un peu, mais de façon adéquate, une forme connue.
 
Par-dessus tout, je suis inspirée par le travail quotidien sur un projet : écouter les besoins des clients, étudier le site, discuter des contraintes et possibilités de construction avec les ingénieurs, etc. Je suis convaincue qu’une architecture, même très belle, ne remplit son rôle véritable que si les soucis de fonctionnalité et de durabilité sont également pris en compte.


Eva Harlou_Star House
Eva Harlou_Star House


E.D.: Pouvez-vous nous parler vos projets « Z House », « Star House », et des autres, plus récents ?
E.H. :  Z-House 
 
Description : Résidence familiale
La résidence de 700 m2, située sur le littoral est de la péninsule de Jutland au Danemark, est conçue de manière à tirer le meilleur parti de la magnifique vue sur l’océan. La forme minimaliste en Z se décompose en trois plans, et se déploie en terrasses extérieures sur différents niveaux. Des rampes mènent du jardin alentour aux espaces intérieurs. Le sous-sol comprend une vaste piscine intérieure donnant directement sur le jardin. Au centre de la maison, un grand mur d'eau est l’élément dominant de l’entrée,  reliant ainsi verticalement les trois niveaux de la maison.


Eva Harlou_Z House_Plan de masse
Eva Harlou_Z House_Plan de masse


Star House
 
Description : Résidence familiale / secondaire
La forme en étoile de cette maison constitue un symbole fort et très reconnaissable. Le plan de masse, de forme triangulaire est très simple et lisible, alors même que la maison est conçue pour accueillir différentes qualités spatiales. Au centre de la maison, une immense salle de séjour à éclairage zénithal offre une vue splendide dans toutes les directions, vers les paysages alentour.. Les pièces plus petites et les plus intimes se trouvent sur le pourtour de la maison. La forme simple de la maison lui permet de se conformer à pratiquement tous les sites.


Eva Harlou_Star House_Plan de masse
Eva Harlou_Star House_Plan de masse


Frame House
 
Description : Résidence familiale / secondaire
Située sur la côte est de la péninsule de Jutland, il s’agit de la résidence secondaire pour un couple danois. Le plan d’ensemble, en forme de croix, permet de dégager quatre ailes d’habitation. Dans ces ailes sont disposées toutes les chambres à coucher et les salles de séjour, qui ont un accès direct et facile aux terrasses extérieures et à la nature. Le plan de masse s’articule autour d'un espace central facile d’accès, et abritant les salles de bains, la cuisine et les espaces de rangement et de stockage. L'intention était de créer un concept simple et lisible, mais en jouant légèrement sur la forme du plan et de la section, il a été possible de créer une esthétique architecturale particulière. Ainsi, l’extérieur et l’intérieur sont longés d’un même mur en pente. La structure en bois de la maison, visible,  contribue à sa particularité, de même que les façades recouvertes d'acier patinable.


Eva Harlou_Frame House_Plan de masse
Eva Harlou_Frame House_Plan de masse


Eva Harlou_Frame House_01
Eva Harlou_Frame House_01


E.D. : Un(e) créateur (trice) que vous aimez / admirez particulièrement ?
E.H.: J’admire énormément l’œuvre et l’approche de Le Corbusier. La belle simplicité et la fonctionnalité de ses bâtiments démontrent son talent exceptionnel. J'admire aussi beaucoup ZahaHadid, même si son langage architectural est très différent du mien. J’apprécie le fait que son expression architecturale soit si particulière.
 
E.D. : Selon vous, quel est le meilleur exemple d’utilisation de la lumière en architecture ?
E.H. : La cathédrale Notre-Dame du Haut à Ronchamp, par Le Corbusier : la lumière pénètre à l’intérieur par de petites ouvertures, et confère à la cathédrale une ambiance à couper le souffle. Times Square (New York) : je suis fascinée par la lumière des nombreux néons regroupés en un seul endroit.
 
E.D.: Quel est votre matériau favori en architecture, et pourquoi ?
E.H.: Le verre. Il fait entrer la lumière du jour et l’ambiance extérieure à l’intérieur du bâtiment et, grâce à lui, un bâtiment peut briller dans la nuit. Le verre permet la continuité visuelle entre les espaces intérieurs et extérieurs. L’utilisation du verre dans l’architecture constitue un défi essentiel à la beauté de la maison autant qu’à celle de la vie qui s’y déroule. Il faut donc savoir ne pas trop en utiliser, et choisir méticuleusement les emplacements appropriés.


Eva Harlou_Z-House_Vue Nord
Eva Harlou_Z-House_Vue Nord


E.D. : Comment décririez-vous l’évolution de votre travail?
E.H.: Mes premiers travaux étaient plus compliqués. Aujourd’hui, ils sont beaucoup plus simples. Je fais plus confiance en mon intuition lorsque je conçois des projets architecturaux.
 
E.D. : Quel serait votre projet de rêve ?
E.H.: Des hôtels de designer, des résidences familiales haut de gamme et des aéroports internationaux. En bref, de nombreux projets peuvent me permettre de réaliser des rêves, et j’ai très envie de relever d'autres défis dans l'avenir, à la fois comme designer - pour les projets à petite échelle et comme architecte - pour les projets de taille XXL.
 
E.D. : Quel est votre bâtiment préféré (au Danemark ou ailleurs) ?
E.H.: Mon bâtiment favori au Danemark est celui de la Banque nationale du Danemark à Copenhague, réalisé par Arne Jacobsen.
 
E.D. : Quel type de bâtiment ne concevrez-vous pas, et pourquoi ?
E.H.: Je ne concevrai jamais un bâtiment dont la fonction ou l’usage iraient à l’encontre de mes convictions religieuses et politiques.
 
E.D.: Que signifie pour vous le terme « écologie » ?
E.H.: Je pense que l’écologie est très importante. Nous devons prendre soin de notre environnement. Les nouveaux matériaux et modes de production écologiques sont très intéressants et j'aimerai réaliser de plus en plus de bâtiments écologiques.
 
E.D. : Qu’espérez-vous que votre travail actuel apporte aux gens ?
E.H.: J’espère contribuer à ce que de plus en plus de gens apprécient la grande architecture.


Eva Harlou_Z-House_Vue Sud
Eva Harlou_Z-House_Vue Sud


E.D. : Et le chic selon vous c’est… ?
E.H.: Le chic, c’est quand un bâtiment se distingue par une élégance simple.
                                  
E.D. : Quelles sont vos griffes, objets  fétiches, et pourquoi ?
E.H.: Mon objet préféré est mon carnet de moleskine noire. Je l’emporte partout où je vais et il reçoit toutes mes idées de travail et mes pensées.
 
E.D. : Quelle ville vous ressemble le plus et pourquoi?
E.H.: Même si je suis danoise, je pense que c’est Paris qui me ressemble le plus. La ville est en permanence un mélange de désordre bruyant et d'élégance tranquille, de mode vie avant-gardiste et une tradition solide. C'est aussi ma façon d'être.
 
E.D. : Quelle invention rendrait votre vie meilleure ?
E.H.: Je n’aime pas le mélange de stress et de longues heures d'attente aux aéroports, donc je pense qu’une invention qui permettrait d’aller d’un pays à l’autre en un rien de temps me rendrait certainement heureuse.
 
E.D. : Vous ne pourriez pas vivre sans…
E.H.: En dehors de ma famille et de mes amis, je ne pourrais pas vivre sans mon travail. Je ne fais pas de différence entre mon temps de travail et le reste du temps. Je pense et je vis comme une architecte.
 
E.D. : Dernière question : quels architectes, designers du XXe siècle inviteriez-vous à dîner chez vous ?
E.H. : Le Corbusier, Verner Panton, Arne Jacobsen, Alvar Aalto et Philip Starck.