RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
L’Internationale Situationniste (1957-1972) : Un Bauhaus imaginiste
L’Internationale Situationniste (1957-1972)
Un Bauhaus imaginiste
Heinz Stahlhut, le 14 mai 2007
Asper Jorn, L'avantgarde se pas pas, 1962_Pro Litteris_Zurich_Suisse
Asper Jorn, L'avantgarde se pas pas, 1962_Pro Litteris_Zurich_Suisse
 
L’INTERNATIONALE SITUATIONNISTE (1957-1972), un des mouvements (anti-) art les plus méconnus et pourtant les plus influents de l’après-guerre : IS.

Dernier mouvement international d’avant-garde au XXe siècle, l’IS exista entre 1957 et 1972 ; l’épicentre en fut Paris. Elle était composée en alternance de 72 membres au total, Européens, Américains et Nord-africains. C’est autour de la biographie de son chef de file, Guy Ernest Debord (1931-1994), que s’articule le parcours.

Le programme révolutionnaire de l’IS entendait annihiler toute forme de représentation, rejeter l’autorité, démanteler les symboles du pouvoir, abolir l’art - y compris celui de l’avant-garde traditionnelle - et toutes les expressions du spectacle culturel, se réapproprier une vie dépossédée par la consommation et la productivité. Il s’agissait en bref de lutter contre la spoliation exercée par le capitalisme tardif.

Constant A. Nieuwenhusts, Terre Brûlée III, 1951_Bob Goedewaagen_Pays-Bas
Constant A. Nieuwenhusts, Terre Brûlée III, 1951_Bob Goedewaagen_Pays-Bas
 
Le refus du discours intellectuel en usage, la radicalité politique mais aussi, plus succinctement, l’effectif réduit des adeptes ont fait que Guy Debord et l’IS sont restés relativement peu connus en dehors de la France. La signification historique de l’IS, qui a opéré à la croisée de l’art, de la politique et de la réalité, est donc aujourd’hui encore difficile à cerner.

    1  2  3  4  5  6  7  8   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online