RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
UUTURAUTIIT : Cape Dorset célèbre 50 ans de gravure
UUTURAUTIIT
Cape Dorset célèbre 50 ans de gravure
Marie Lugli, le 28 décembre 2009
Cape Dorset — ou Kinngait comme on l’appelle au Nunavut — fête un demi-siècle de production d’estampes. Pour souligner cet important anniversaire et rendre hommage au dynamisme soutenu des artistes actuels des Ateliers Kinngait, le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) présente Uuturautiit. Cape Dorset célèbre 50 ans de gravure, une exposition qui rassemble 86 œuvres sur papier. Organisée par le Musée des beaux-arts du Canada en collaboration avec Dorset Fine Arts, division artistique de la West Baffin Eskimo Cooperative de Cape Dorset, l’exposition sera à l’affiche jusqu’au 17 janvier 2010.

Uuturautiit. Cape Dorset célèbre 50 ans de gravure présente la première série d’estampes produite en 1959 aux côtés d’estampes contemporaines, dont celles créées pour la collection de 2009. Une sélection de dessins originaux de 1959, dévoilés pour la première fois au public, et de dessins contemporains rend compte des nouvelles orientations prises par les artistes de Cape Dorset. L’inauguration de cette exposition coïncide avec le lancement de la collection annuelle de 2009 de Cape Dorset.


Kananginak Pootoogook_Owl on Sealskin, 2009_Dorset Fine Arts
Kananginak Pootoogook_Owl on Sealskin, 2009_Dorset Fine Arts
 
« Cette exposition est exceptionnelle parce qu’elle jumelle des œuvres récentes et novatrices à la toute première collection d’estampes de Cape Dorset, » a expliqué le directeur du MBAC, Marc Mayer. « Pour la première fois probablement depuis 50 ans, on pourra admirer la totalité de la collection de 1959 grâce à un généreux prêt du collectionneur Douglas Steiner. Nous sommes heureux d’accueillir de nombreux artistes qui seront présents à l’inauguration de l’exposition et nous remercions tout spécialement Dorset Fine Arts, qui a collaboré avec nous à ce projet passionnant. »

Uuturautiit. Prononcer : « ou-tou-râ-ti »


« Uuturaqtu », ou « uuturautiit » au pluriel, est le terme inuktitut employé à Cape Dorset pour désigner l’épreuvage, c’est-à-dire cette étape cruciale de création et d’expérimentation qui précède le tirage définitif de l’estampe. Ce mot signifie « essayer différentes choses ». Voilà cinquante ans que les artistes Cape Dorset s’y appliquent, conjuguant savoir-faire et sens artistique pour produire une œuvre fascinante et prolifique qui rend compte de leur démarche expérimentale.


Tudlik_Division of Meat, 1959_Private collection_MBAC
Tudlik_Division of Meat, 1959_Private collection_MBAC
 
La collection inaugurale de 1959

À l’été 1956, le ministère du Nord canadien et des Ressources nationales expédie du matériel d’artiste et des matériaux de construction à un centre d’artisanat de Cape Dorset. Rapidement, un petit groupe d’artistes inuits s’initient aux procédés d’impression, procédant par tâtonnements et apprenant les uns des autres. Après trois années durant lesquelles ils expérimentent les techniques de la linogravure, de la gravure sur pierre et du pochoir, une première collection voit le jour en 1959. Dans les estampes, qui se distinguent par leur élégance et leur qualité exceptionnelle, s’expriment les styles personnels des artistes, dont l’habileté technique est déjà manifeste. Leur succès immédiat conduira à la création de la West Baffin Eskimo Co-operative, un organisme communautaire constitué en personne morale en 1959 qui célèbre lui aussi son cinquantenaire. Comme le souligne Kananginak Pootoogook, l’un des premiers graveurs et le premier président de la coopérative : « Les arts ont permis à notre communauté de rester vivante, et la coopérative est devenue célèbre grâce à la gravure. »

www.beaux-arts.ca

    1    
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online