RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
George Nelson : George Nelson - Architecte, Écrivain, Designer, Professeur
George Nelson
George Nelson - Architecte, Écrivain, Designer, Professeur
J.E. + Vitra Magazine, le 31 mars 2011
Après Vitra Design Museum, la retrospective fait escale au au Oklahoma City Museum of Art, Oklahoma, USAet ensuite sera présenter au Centre national de l’audiovisuel au McNay Art Museum, San Antonio, USA.

Portrait_Express

Le designer américain George Nelson (1908-1986) aurait eu 100 ans en 2008. Pour cette commémoration, le Vitra Design Museum prépare la première rétrospective complète de son oeuvre. Nelson qui a étudié l'architecture et obtenu son diplôme à Yale, fut l'une des figures prédominantes du design américain au cours de la seconde moitié du XXème siècle. Certains grands classiques du design moderne de meubles et d'intérieurs ont vu le jour dans son bureau: Coconut Chair (1956), Marshmallow Sofa (1956), Ball Clock (1947), Bubble Lamps (depuis 1952) et Action Office (1964). Nelson n'était pas seulement un designer couronné de succès mais également un auteur, publiciste et enseignant remarquable, un organisateur d'expositions et un photographe passionné. Dans ses nombreux essais sur le design, il a été l'un des premiers designers à réfléchir sur les conditions de travail, les devoirs et les objectifs de cette profession encore en gestation en ce milieu du XXème siècle. Sa manière d'envisager le design comme un système, son ambition de dépasser le pur formalisme pour une pensée plus holistique, ainsi que ses réalisations en tant que médiateur du design, donnent aujourd'hui à l'oeuvre de Nelson une grande actualité et un intérêt majeur, dans le contexte des préoccupations actuelles.

Peu de temps après, George Nelson est nommé directeur du design chez Herman Miller. Il conserve ce poste jusqu'en 1972 et devient un personnage-clé du design américain: il fait appel à Charles & Ray Eames, Isamu Noguchi et Alexander Girard pour Herman Miller. La collaboration avec Vitra commence en 1957. Parallèlement il dirige sa propre agence de design depuis 1946 et crée quelques objets qui sont considérés comme des icônes du «Mid-Century-Modern». L’agence de Nelson se consacre également à l’architecture et à la scénographie d’expositions. George Nelson meurt à New York en 1986. Ses archives sont conservées par le Vitra Design Museum.

George Nelson2/+ Pretzel Chair, 1952_Vitra Design Museum
George Nelson2/+ Pretzel Chair, 1952_Vitra Design Museum
 
Comme probablement aucun autre designer avant lui – et même après lui –, George Nelson s’est intéressé aux conditions cadre culturelles et économiques du design en tant qu’auteur et journaliste. L’un de ses sujets de réflexion récurrents était le rôle et la fonction du designer, autrement dit, son propre rôle, au service de la société. C’est ainsi qu’il écrivit, au milieu des années 1950: «Chaque société traverse son époque sous l’emprise d’idées bien définies, dont la puissance et l’omniprésence sont telles, que les personnes n’en ont même plus conscience. Ces idées peuvent être regroupées dans quelque chose que l’on pourrait appeler la sphère dominante et s’étendent jusqu’à marquer l’ensemble de la communauté. Au XIIIe siècle, l’Eglise représentait une telle sphère. Aujourd’hui, aux Etats-Unis, c’est l’économie. La science et la technique sont au service de l’économie et sont soutenues par celle-ci.» Dans ce contexte, Nelson voyait le rôle du designer dans la mise en évidence précoce des courants sociaux latents, puis dans l’élaboration de réponses sous forme de produits industriels en utilisant les derniers acquis de la science et de la technique.

George Nelson2/Pretzel Chair, 1952_Vitra Design Museum
George Nelson2/Pretzel Chair, 1952_Vitra Design Museum
 
Depuis ses débuts, vers la fin des années 1920, le design avait des liens beaucoup plus étroits avec l’économie aux Etats-Unis qu’en Europe, où l’avant-garde des concepteurs était mue principalement par des idéaux de réforme sociale. Après la grande dépression, la stimulation des ventes était l’une des principales raisons d’engager des designers, pour les acteurs économiques. Une conception très restrictive et figée du design, contre laquelle Nelson s’éleva régulièrement, en tant qu’architecte de formation. Ainsi, l’un de ses principaux objectifs était de faire du design un élément à part entière de toute entreprise, non seulement dans son propre travail, mais aussi en tant qu’auteur.

    1  2  3  4   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online