RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Pierre Soulages : Peintre du noir et de la lumière
Pierre Soulages
Peintre du noir et de la lumière
Hans-Ulrich Obrist + Cédric Moullier, le 8 avril 2013
Pierre Soulages_Portrait
Pierre Soulages_Portrait
 
Entretien avec Pierre Soulages

(…) Dès les tout débuts de sa pratique, Soulages a pensé la peinture dans sa relation à l’architecture. Non seulement il « se libère de la peinture pour tendre vers l’architecture », mais il traite la peinture en tant qu’architecture, « fixant » ses oeuvres avec des câbles tendus entre le sol et le plafond, travaillant exactement comme un architecte dans une architecture. « Si vous accrochez une peinture au mur, explique-t-il, elle fait fonction de fenêtre. Mais fixée par des câbles, elle devient elle-même un mur. » Ainsi exposées, ses peintures créent un nouveau mode de présentation, un nouvel espace, elles ouvrent des horizons nouveaux pour les multiples artistes contemporains qui, dans leurs installations, s’interrogent sur la relation entre l’oeuvre d’art et son espace d’exposition et sur son statut en tant qu’objet (…).

Pierre Soulages/Soulages S-T
Pierre Soulages/Soulages S-T
 
Hans-Ulrich Obrist : Quel fut votre premier choc esthétique ? En avez-vous un souvenir précis ?

Pierre Soulages :
Oui, c’est dans l’espace intérieur de l’abbatiale romane de Conques près de Rodez, la ville où je suis né. Une ville restée longtemps éloignée de tout.

H.-U.O. : Ce premier contact ressemble à une véritable épiphanie !

P.S. : Le premier contact a été peu de temps après accompagné d’une réflexion sur l’art. J’ai découvert dans un livre la reproduction du bison d’Altamira. 18 000 ans, j’ai traduit : cent quatre-vingts siècles ! Brusquement j’ai pris conscience de l’étroitesse de l’histoire de l’art apprise à l’école ou vues dans les musées. N’y sont présentés que cinq ou six siècles de peinture et, même si l’on va jusqu’à la sculpture archaïque grecque, cela ne fait que vingt-six siècles. Mais cent quatre-vingts siècles ! Dès ce moment, j’ai voulu voir ce dont on ne nous parlait pas. On nous parlait de l’architecture romane, par exemple, mais pas un mot sur Tavant, Saint-Savin, etc. J’ai alors cherché à connaître la peinture jusqu’à ses origines les plus lointaines et parallèlement, l’art des autres pays, Afrique, Asie… J’ai aussi participé à des fouilles de sites préhistoriques, grottes, dolmens…

    1  2  3  4   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online