RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Événements
Les images comme acteurs de l'histoire
Régis Durand & Michel Poivert, le 17 décembre 2006
Roger Fenton - Guerre de Crimée
Roger Fenton - Guerre de Crimée
 
La Guerre de Crimée (1854-1856) Le tableau d'histoire et sa dissemination

Au milieu du XIXè siècle, les moyens visuels de témoigner d'un événement se multiplient. À l'imposant tableau d'histoire et à la figure emblématique de la bataille se superposent le croquis, l'estampe, la photographie, comme autant de modes de notation qui convergent vers la nouvelle autorité acquise par l'image imprimée qui accompagne les nouveaux récits en images commandés par le pouvoir et dont la presse se fait bientôt le relais le plus efficace.

Ce volet de l'exposition illustre différentes représentations de la guerre de Crimée qui oppose les alliés (France-Angleterre-Turquie) à la Russie. Le point de vue des alliés a été adopté en raison du caractère massif de la diffusion de ces images en Europe : la "première guerre en images" ?

La figure emblématique de la bataille à travers le tableau d'histoire est mise en relation avec le début de la démocratisation de l'information par le spectacle populaire du Panorama peint puis de l'image multiple, qu'il s'agisse de l'estampe, de la photographie et enfin du journal illustré.

Le passage du tableau de Salon à l'illustration de journal comme véhicule idéologique s'accompagne d'une transformation de l'iconographie de la bataille en une multiplication de scènes de genre qu'expliquent les limites de la photographie, incapable de saisir alors l'instant et soucieuse néanmoins de rendre vivante la relation des événements.

Roger Fenton - Guerre de Crimée
Roger Fenton - Guerre de Crimée
 
<   1  2  3  4  5  6   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online