RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Les langages du futurisme
Les formes d’expression artistique du futurisme
Wiebke Dunkhase + Sara Franke, le 5 octobre 2009
Ivos Pacetti_Futuristic Self Portrait, photomontage, around 1933_Archivio Fotografico Mart
Ivos Pacetti_Futuristic Self Portrait, photomontage, around 1933_Archivio Fotografico Mart
 
Filippo Tommaso Marinetti, sans conteste le premier expert en stratégies de communication médiatique, luttait contre le passé, l’histoire et la mémoire, à l’instar de tous les artistes proches du futurisme. Les « objets de culte » du passé tombaient l’un après l’autre sous le couperet de ses Pamphlets et manifestes théoriques. Il condamnait tout autant l’art de la Renaissance que le tango ou la musique wagnérienne, et les spaghettis comme la Venise romantique et l’amour du clair de lune. Le nom du mouvement, qu’il avait lui-même inventé, exprimait parfaitement la foi absolue dans les technologies nouvelles, en particulier dans l’automobile et l’aviation.

Edmund Kesting_Picture of a Dancer, 1933_Archivio Fotografico Mart, VG Bild-Kunst, Bonn 2009
Edmund Kesting_Picture of a Dancer, 1933_Archivio Fotografico Mart, VG Bild-Kunst, Bonn 2009
 
Le futurisme permit à l’art italien de s’insérer parmi les courants avant-gardistes les plus significatifs qui existaient déjà en Europe au début du siècle, notamment en France et en Allemagne. Le futurisme, avec son dessein de révolutionner tous les arts – de la peinture à l’architecture, de la poésie à la littérature, du design au théâtre – représentait en Italie un mouvement artistique et était conjointement une nouvelle manière de concevoir la vie culturelle d’un pays qui affichait au début du vingtième siècle un fort retard économique et social et de profonds clivages.

Tato_Drama of Mobile and immobile Objects with Glances from Top Down and from Bottom Up, 1932_Archivio Fotografico Mart
Tato_Drama of Mobile and immobile Objects with Glances from Top Down and from Bottom Up, 1932_Archivio Fotografico Mart
 
L’exposition berlinoise débute par une partie introductive qui se consacre aux révolutions de la peinture prônées par le noyau historique des futuristes, constitué autour de Boccioni, Balla, Severini, Russolo, Soffici et de Carrà. L’exposition s’intéressera cependant principalement aux innovations qui ont signé une nouvelle époque du futurisme, extraordinairement créative, après la mort de Boccioni en 1916. Des peintres tels que Severini, Balla, Depero, Prampolini, Crali, pour ne citer que les plus célèbres, sont parvenus, avec le soutien sans faille et l’assentiment de Filippo Tommaso Marinetti, à conférer un nouveau sens à l’action artistique.

<   1  2  3   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online