RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Ara Güler
Lost Istanbul, années 50-60
Laura Serani, le 14 septembre 2017
Galata bridge, istanbul, 1957
Galata bridge, istanbul, 1957
 
trams at galatasaray square on a snowy day, beyoglu, istanbul, 1960
trams at galatasaray square on a snowy day, beyoglu, istanbul, 1960
 
Si l'œuvre d'Ara Güler s'inscrit dans la grande tradition humaniste, son réalisme poétique lui confère une force et une singularité particulières. Ses images ne sont pas seulement une documentation historique sur Istanbul. En effet, ses clichés de la ville habitée par la mélancolie, ses portraits d'une présence surprenante l'imposent comme une des figures majeures de la photographie du siècle dernier. Aujourd'hui, Ara Güler se voue à transmettre le message de son "Istanbul perdu" à travers les livres et les expositions qu'on ne finit pas de lui consacrer. Depuis l'Ara Café (café installé au rez-de-chaussée de la maison où il a grandi), il regarde, amusé, le monde s'agiter autour de lui, les visiteurs se succéder et sa notoriété prospérer.

Sirkeci, istanbul, 1956
Sirkeci, istanbul, 1956
 
www.mep-fr.org

<   1  2  3    
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online