RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Barkley L. Hendricks
The Birth of the cool
Miranda Carroll, le 13 juillet 2015
Fela_Amen, Amen, Amen, Amen . . ., 2002
Fela_Amen, Amen, Amen, Amen . . ., 2002
 
Gouttant peu le militantisme lourdingue, Hendricks faisait passer ses revendications via des postures parfois provocatrices. En témoigne "Icon for My Man Superman", un autoportrait où il apparaît vêtu d'un t-shirt de Superman et le sexe à l'air. Pour mieux nous faire oublier son sous-titre emprunté au Black Panther Bobby Seale : "Superman never saved any black people" (Superman n'a jamais sauvé de noirs). «Le travail de Barkley Hendricks est une merveilleuse découverte, souvent elegant, très contemporain et parfois conflictuel, mais toujours magnifique» a déclaré Kimerly Rorschach. Barkley L. Hendricks est né à Philadelphie en 1945. Il a étudié et obtenu son diplôme de la Pennsylvania Academy of Fine Arts, et par la suite a reçu un baccalauréat et une maîtrise en beaux-arts de l'Université de Yale. Il est professeur d'art au Connecticut College à New London, Connecticut, où il enseigne depuis 1972. Prolifique, Barkley L. Hendricks fait ses débuts artistiques au Whitney Museum of American Art en 1971 show avec "Contemporary Black Artists in America», au Studio Museum in Harlem où est organisé sa première grande exposition solo en 1980. En 1994, son travail a fait partie de la Whitney's "Homme Noir: les représentations de la masculinité dans l'art américain contemporain." En 2001, une grande exposition solo, "Le Barkley L. Hendricks Experience», a été présentée par le Lyman Allyn Museum of Art, New London, Connecticut.

This Dude Is Dope
This Dude Is Dope
 
con for My Man Superman (Superman never saved any black people – Bobby Seale), 1969
con for My Man Superman (Superman never saved any black people – Bobby Seale), 1969
 
<   1  2  3  4   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online