RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Nikolay Polissky : Large Hadron Collider
Nikolay Polissky
Large Hadron Collider
Valerio D’Alimonte, le 6 juillet 2009
En 1990, Nikolay Polissky (né en 1957 à Moscou), céramiste de formation et tout d’abord peintre de paysages, emménage dans le petit village à l’abandon de Nikola-Lenivets (littéralement Nicolas-le- Paresseux) dans la région de Kalouga à environ 200 kilomètres de Moscou. En étroite collaboration avec les villageois, il commence à y développer des projets artistiques entre Land Art, architecture et sculpture. Ainsi s’élèvent puis disparaissent au fil du temps différentes tours, l’une reprenant les formes babyloniennes des ziggourats, l’autre évoquant les forteresses médiévales, une troisième les célèbres tours émetteurs de Moscou, etc. Ces projets, réalisés avec des matériaux naturels trouvés sur place, s’inscrivent dans le paysage et s’ancrent dans un territoire. Ils sont imprégnés d’une dimension communautaire essentielle pour l’artiste tant dans leur réalisation que dans l’usage qu’ils offrent.

Nikolay Polissky/Large Hadron Collider, 2009_Andres Lejona
Nikolay Polissky/Large Hadron Collider, 2009_Andres Lejona
 
Oeuvres éphémères, elles évoluent selon les saisons, s’improvisent garde-manger, se constituent réserves à bois et s’embrasent à l’occasion de fêtes populaires comme Mardi Gras. Au-delà toutefois de cette existence passagère, elles perdurent dans la mémoire collective et incarnent une forme d’utopie sociale. Les projets de Polissky dans ce village ont d’ailleurs entrainé non seulement un renouveau de l’activité, mais aussi l’implantation d’autres artistes et, depuis 2006, la création d’un festival international d’architecture, ArchStoyanie, donnant à cette province rurale un certain essor culturel.

Nikolay Polissky_Andres Lejona
Nikolay Polissky_Andres Lejona
 
    1  2   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online