RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Ying Gao
L’intangible en tant que matière : créations vestimentaires
Zanoah Bia + Anne-Sophie Gauclin_Volume2, le 4 novembre 2013
Ying Gao/Swiss_Dominique Lafond
Ying Gao/Swiss_Dominique Lafond
 
E.D. : Quelle est votre philosophie de création ?

Y.G.: Sensibilité + rigueur

E.D. : Quelles sont vos influences / inspirations ?


Y.G.:
Le cinéma, la musique, la typographie

E.D. : Selon vous, que signifie objet vestimentaire modulable ?


Y.G.: Un vêtement qui se réapproprie le volume afin de se transposer dans d’autres formes/fonctions/applications.


Ying Gao/Pod_Dominique Lafond
Ying Gao/Pod_Dominique Lafond
 
E.D. : Quels sont vos pièces maîtresses en design, mode, en architecture ? Et pourquoi ?

Y.G.: En cinéma : Le ballon rouge (Albert Lamorisse), Playtime (Jacques Tati). En architecture : Institut du Monde Arabe (Jean Nouvel) pour leur richesse tant au niveau conceptuel que formel.

E.D. : Êtes-vous préoccupée par l’écologie et pourquoi?

Y.G.: Pas vraiment, parce que trop à la mode et utilisée à toutes les sauces. Ça commence à sentir le réchauffé et ça manque outrageusement de sincérité par moment.

E.D. : Et le chic selon vous c’est… ?

Y.G.: La précision.


Ying Gao/Swiss_Dominique Lafond
Ying Gao/Swiss_Dominique Lafond
 
E.D. : Un(e) créateur (trice) que vous aimez / admirez particulièrement ?

Y.G.: Le photographe Raymond Depardon. J’aime également le travail d’Albert Elbaz (Lanvin)

E.D. : Quels objets fétiches ou mobilier préférez-vous et pourquoi?

Y.G.: Le frigo et son contenu

E.D. Il y a t-il une grande évolution/différence entre vos premières réalisations et votre travail actuel ?

Y.G.: Non. L’évolution ne semble pas être grande, par ailleurs elle est constante.


<   1  2  3  4  5  6   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online