RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Ying Gao
L’intangible en tant que matière : créations vestimentaires
Zanoah Bia + Anne-Sophie Gauclin_Volume2, le 4 novembre 2013
Ying Gao/Pod_Dominique Lafond
Ying Gao/Pod_Dominique Lafond
 
Tout ce que vous devez savoir sur Ying Gao en 20 questions...

E.D. : Qui êtes-vous / Comment vous décririez-vous?


Ying Gao : Designer, aussi professeure à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). - Ying Gao est directrice du laboratoire de design Exercices de style et professeure à l’École supérieure de mode de Montréal et à l’École de design de l’UQAM. En 2002 et 2003, elle a réalisé un double projet comprenant deux collections de vêtements « Pékin » et « Accidents de parcours » alimenté par l’architecture de la vieille ville de Pékin et de son nouveau processus d’urbanisation. De retour à Montréal depuis septembre 2003, elle s’intéresse à travers ses projets « Cardigan météorologue » (2005) et « Indice de l’indifférence » (2006), à la relation entre l’individu avec sa ville, son environnement climatique et social. Ying Gao crée deux nouveaux objets vestimentaires « Walking city » et « Living Pod » en 2007 et 2008. Il s’agit de vêtements interactifs, l’un gonflable et l’autre sensible à l’intensité lumineuse, développés en hommage au collectif d’architectes britanniques Archigram. -


ing Gao/Walk_Dominique Lafond
ing Gao/Walk_Dominique Lafond
 
E.D. : Décrivez-nous un peu plus votre démarche avant-gardiste de création vestimentaire liée à la transformation des villes?

Y.G.: Pour le prix Phyllis Lambert Design Montréal 2009 : Il s’agit de l’élaboration de quatre objets vestimentaires modulables faisant référence à deux villes appartenant au Réseau des villes créatives de l’UNESCO : Berlin et Nagoya. En collaboration avec le designer Karl Latraverse, ce projet est une réflexion sur la fonction du vêtement-habitacle dans les non-lieux des métropoles surmodernes. Il fait l’état de l’influence de l’architecture surmoderne sur le vêtement contemporain. Selon l’anthropologue Marc Augé (1992), la surmodernité est productrice de « non-lieux » qui expliqueraient les récents bouleversements quant au rapport de l’individu au temps et à l’espace. Les non-lieux sont définis par les installations favorisant la circulation accélérée des personnes : voies aériennes, autoroutières et grandes surfaces de distribution. Les références conceptuelles et esthétiques de ces vêtements seront deux villes UNESCO de design, Berlin et Nagoya.  


Ying Gao/Pod_Dominique Lafond
Ying Gao/Pod_Dominique Lafond
 
<   1  2  3  4  5  6   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online