RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
The Space of Words
Hétérogénéité entre mots et espace
Christophe Gallois, le 20 avril 2009
The Space of Words/Frances Stark_Another Chorus Individual (In the cul-de-sac), 2008_Greengrassi, London
The Space of Words/Frances Stark_Another Chorus Individual (In the cul-de-sac), 2008_Greengrassi, London
 
La première montre un bâtiment industriel arborant l’enseigne « Tool & Die ». La seconde dépeint le même bâtiment, mais l’enseigne a été remplacée par une suite d’idéogrammes indéchiffrables et l’un des murs est recouvert de graffitis, offrant une version « détériorée » de l’oeuvre de 1992. L’idée d’altération se retrouve dans Hépériles éclatés (1953) de Raymond Hains, une série de six photographies pour laquelle l’artiste a procédé à « l’éclatement » d’un texte du poète Camille Bryen en le photographiant à travers une plaque de verre cannelée. À cette oeuvre répondent une série de dessins grand format de Frances Stark, tels que Another Chorus Individual (In the cul-de-sac) (2008), dans lequel on voit un personnage féminin en train de disséminer des fragments de mots composant un extrait de Ferdydurke de Witold Gombrowicz, ou le collage Woman and a Peacock (2008). Jouant sur les écarts produits par la transposition d’une langue à une autre, la pièce sonore Switch (1998) de Manon de Boer diffuse des sons produits par une actrice anglophone à qui l’artiste a demandé de répéter phonétiquement trois monologues prononcés dans des langues qu’elle ne connaissait pas.

The Space of Words/Froment_L'adaptation manifeste_2_De L’Île à hélice à Ellis Island, 2005
The Space of Words/Froment_L'adaptation manifeste_2_De L’Île à hélice à Ellis Island, 2005
 
S’intéressant aux glissements de sens produits par la mise en espace du langage, les trois sculptures de la série des Cabinets Versions d’Harald Klingelhöller, telles que Das Meer bei Ebbe geträumt, zweifach, Schrankversion (2007), prennent la forme de structures murales en plâtre ou aluminium comportant des tiroirs à moitié ouverts dont la taille et la disposition évoquent le nombre et la longueur des mots qui composent le titre de chacune des pièces. Conçues comme des objets hybrides combinant différents types de lampes avec des textes dactylographiés, les oeuvres de Josef Strau explorent la manière dont le médium textuel peut être transposé dans l’espace tridimensionnel de l’exposition, créant ce que l’artiste appelle des « espaces narratifs. »

The Space of Words/Froment_L’Adaptation manifeste_De L’Île à hélice à Ellis Island, 2005
The Space of Words/Froment_L’Adaptation manifeste_De L’Île à hélice à Ellis Island, 2005
 
L’installation Leipzig Calendar Works (2009) de Tris Vonna-Michell rassemble des elements hétérogènes - enregistrement sonore, projection diapositives, documents d’archives, etc développant une narration qui mêle éléments autobiographiques et une recherche autour du poète sonore Henri Chopin. La vidéo L’Adaptation manifeste (2008) d’Aurélien Froment prend comme point de départ une succession de séquences cinématographiques mettant en scène des personnages en train de lire dans différentes positions, extraites de films tels que La Chinoise de Jean-Luc Godard ou Ghost Dog de Jim Jarmusch. L’ensemble des situations a été rejoué par une même actrice dans un environnement blanc, sans décor, avec pour unique accessoire un livre gris et quelques éléments de mobilier. L’oeuvre s’intéresse à la manière dont « les gestes, les regards et les attitudes du lecteur glissent d’un film à l’autre. » (Froment).

<   1  2  3  4  5  6  7   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online