RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Beatriz Milhazes
Formes naturelles + rigueur géométrique
Linda Chenit, le 26 janvier 2009
Beatriz Milhazes/Yogurt, 2008
Beatriz Milhazes/Yogurt, 2008
 
Les arabesques délicates des fleurs et plantes tropicales sont également présentes dans sa peinture, révélant sa fascination pour une végétation luxuriante. Ses oeuvres, qui revisitent les genres traditionnels du paysage et de la nature morte, font également référence aux peintures méditatives d’Albert Eckhout - peintre hollandais du xviie siècle qui répertoria les plantes et les animaux du Brésil - ou encore aux dessins modernists du paysagiste Roberto Burle Marx, connu pour avoir dessiné en 1970 le pavement de la promenade de Copacabana.

Beatriz Milhazes/Havai 2003
Beatriz Milhazes/Havai 2003
 
Modernisme européen

Les peintures de Beatriz Milhazes expriment nombre de préoccupations formelles inhérentes à l’histoire de la peinture abstraite, des couleurs éclatantes de Matisse aux rigoureuses compositions structurelles de Mondrian. Les carrés de couleur souvent utilisés en arrière-plan dans ses oeuvres, ainsi que les superpositions de motifs ne sont pas sans évoquer les premiers peintres abstraits du modernisme tels Kupka, Klee et Léger. L’artiste affirme en effet : « Je recherche les structures géométriques, mais avec une liberté de formes et d’images que j’emprunte à différents univers. » La musique classique - particulièrement l’opéra -, mais aussi la musique populaire, comme la bossa nova ou le tropicalia, engendrent une « spontanéité chorégraphiée » dans ses compositions. Bandes, rayures, lignes et cercles évoquent un rythme synchronisé tandis que la dynamique des couleurs orchestre harmonie et dissonance.


Beatriz Milhazes/Beatriz Milhazes
Beatriz Milhazes/Beatriz Milhazes
 
Autant de caractéristiques rattachant clairement les compositions de Milhazes à celles d’autres maîtres du xxe siècle, tels Kandinsky et Delaunay qui ont exploré les relations entre peinture et musique. L’utilisation de couleurs très vives - orange, fuchsia ou or - confère à ses toiles une énergie explosive que l’on a souvent comparée à celle d’un feu d’artifice.

Beatriz Milhazes/Ice Grape, 2008
Beatriz Milhazes/Ice Grape, 2008
 
<   1  2  3   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online