RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Alessandro Mendini
Un panthiste de la vision
G. T., le 8 décembre 2008
Alessandro Mendini/Alessandro Mendini vase, for Zanotta
Alessandro Mendini/Alessandro Mendini vase, for Zanotta
 
G.T. : Entre projeter un musée, une foire ou récupérer un édifice post-industriel, etc., qu'est-ce qui t'a amusé le plus, que tu as fait plus volontiers ?




A.M. : Les choses que je fais avec le plus de transport sont celles qui ne sont pas réalisées, c'est-à-dire celles qui restent au niveau d'idées ou de rêves et qui contiennent beaucoup de choses.




Alessandro Mendini/seves-nlassblock
Alessandro Mendini/seves-nlassblock
 
G.T. : Un livre intitulé " Projet malheureux " est sorti il y a de nombreuses années. Il y a en réalité toujours une déclaration métaphysique, réelle, métaphorique ou d'hédonisme, et donc la recherche d'un certain bonheur, dans tes (ou vos) projets. Quel est le rapport entre le bonheur et le malheur dans un projet ?




A.M. : Je suis pessimiste par nature. Le terme en soi de projet indique toutefois déjà un certain optimisme. Il me semble de devoir donc l'être et mon optimisme oscille vers le tragi-comique. Il y a moyen de rire en faisant de l'humorisme. Entre l'objet marionnette et la façon liée à la conscience de ne vivre actuellement que de guerres, de tensions et de méchanceté et par conséquent d'être là en train de travailler... c'est difficile.




Alessandro Mendini_La poltrona di Proust
Alessandro Mendini_La poltrona di Proust
 
G.T. : Le projet est donc de travailler dans le difficile.



A.M. : En effet, nous travaillons vraiment dans le difficile !



G.T. : Merci Alessandro Mendini
.


<   1  2  3  4    
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online