RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Hermann Jünger : Trésors retrouvés
Hermann Jünger
Trésors retrouvés
Bernadette Deloose, le 3 novembre 2008
Hermann Jünger (1928-2005) est loué de par le monde comme un des orfèvres contemporains les plus influents. Son œuvre se distingue par une innovation sans précédent. Son art a marqué une révolution dans la conception moderne de bijoux.

« Rassemblement de trésors retrouvés et de bijoux - connexions, parallèles, analogies : tout renvoie à tout... Un morceau de brique, de métal rouillé ou de plastique ne vaut pas moins ou n’affiche pas moins de classe qu’un artefact magnifiquement travaillé, fait des matériaux les plus précieux - à condition bien évidemment qu’ils aient tous deux la force et l’expressivité d’une forme complètement finie. »

Hermann Jünger/Necklace_ca.1978-1979_Gold, silver, enamel, ivory_Eva Jünger
Hermann Jünger/Necklace_ca.1978-1979_Gold, silver, enamel, ivory_Eva Jünger
 
C’est ainsi que Hermann Jünger a décrit le rôle d'objets trouvés faisant pour lui fonction de source d'inspiration. Aujourd’hui, des bijoux et trésors retrouvés de Hermann Jünger ont été rassemblés dans une exposition présentée par Die Neue Sammlung. L’exposition a été concoctée en étroite collaboration avec l’artiste jusqu’à sa mort en février 2005. Il n’était pas uniquement particulièrement minutieux dans la sélection de ses propres œuvres - allant de pièces datant de sa période antérieure jusqu'à ses créations plus récentes - mais il a également conçu et donné forme à tous les étalages lui-même. C’est ainsi que tant l'exposition que les objets exposés font preuve de la plus grande authenticité et expression, dévoilant - une fois n’est pas coutume - avec minutie la vision, la pensée et la méthode de ce grand orfèvre.

Hermann Jünger/Pendant 2002_Gold, niello, stainless steel_Eva Jünger 2002
Hermann Jünger/Pendant 2002_Gold, niello, stainless steel_Eva Jünger 2002
 
Né à Hanau en 1928, Hermann Jünger y a étudié à l’académie de dessin (Zeichenakademie) avant de rejoindre le studio de Wilhelm Wagenfeld, designer du Bauhaus, auprès de WMF à Geislingen. Il a ensuite poursuivi ses études auprès de Franz Rickert à l’école des arts plastiques (Akademie der Bildenden Künste) de Munich. En 1958, les bijoux hors du commun de Hermann Jünger furent élus représentants de la jeune République fédérale d’Allemagne à l’occasion de l'Exposition mondiale organisée à Bruxelles.

    1  2   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online