RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Tadao Ando : Le plus mystique des architectes japonais
Tadao Ando
Le plus mystique des architectes japonais
E.D., le 30 janvier 2010
Portrai

Tadao Ando est un des plus grands architectes vivants. Mêlant influences japonaises et modernisme, Ando a développé une esthétique de construction absolument unique, dont l'utilisation du béton, du bois, de l'eau, de la lumière, de l'espace et de la nature est encore inconnue en architecture. Il a dessiné des maisons privées, des églises, des musées, des appartements complexes et des espaces culturels, tous primés à travers le Japon, mais aussi en France, en Italie, en Espagne et aux Etats Unis. Né à Ôsaka le 13 septembre 1941. Tadao a un frère jumeau. À la naissance, ses parents gardent l’un, abandonnent Tadao à sa grand-mère. Petite commerçante d’Osaka, elle est absorbée par sa tâche.


Il grandit en solitaire et se bat avec les bandes de son quartier. À 14 ans, il réalise sa première construction. Avec l’aide de charpentiers, il agrandit la maison de sa grand-mère, dans un quartier populaire d’Osaka. D’abord, il dessine un étage supérieur. Puis il participe à la construction. À 17 ans, il se met à la boxe pour se défendre, devient professionnel et dispute une quinzaine de combats, ce qui lui donne les moyens de voyager à l'étranger, mais renonce assez vite à ce sport. Il décide d'apprendre l'architecture, mais en autodidacte, ce qui est rarissime au Japon.

Tadao Ando/Church of Light_Tadao Ando
Tadao Ando/Church of Light_Tadao Ando
 
Il achète des livres chez les bouquinistes et est fasciné par un ouvrage consacré à Le Corbusier. De 1963 à 1968, il voyage. Sans beaucoup d'argent, il prend les moyens de transport les moins chers, il marche beaucoup à pied. En 1965, Tadao Ando décide de rendre visite à Le Corbusier. Il prend le bateau à Yokohama. Pékin-Moscou-Berlin par le transsibérien. Il arrive à Paris en septembre 1965, quelques jours après la mort de Le Corbusier. Il visite ses bâtiments, le Pavillon suisse, à la Cité universitaire, la Villa Savoye, à Poissy, à moitié en ruine. A Marseille, il visite l’Unité d’habitation, et l’abbaye de Sénanque. Le voyage solitaire se poursuit à Rome, à Athènes, en Afrique, en Inde.  Il n'étudie pas l'architecture, il s'y plonge et tente de la percevoir physiquement. Il est également influencé par des personnalités comme Louis I. Kahn, Frank Lloyd Wright et par les écrits de spécialistes comme Sigfried Giedion et Kenneth Frampton.

Tadao Ando/Church of Light_Tadao Ando
Tadao Ando/Church of Light_Tadao Ando
 
En 1969, il crée sa propre agence à Osaka et commence par construire de modestes maisons. En 1975, il se fait connaître avec sa "Row House" , minuscule, construite sur un terrain de 58 m². C'est une sorte de cloître en miniature tourné vers une cour intérieure, tourné vers le ciel et isolé de la fureur de la ville par un béton vibré, travaillé avec soin. L'architecture de Ando est à une synthèse de la spiritualité japonaise, de la modernité des techniques de construction et de l'utilisation de matériaux innovants. Son architecture reste toujours à l'échelle des hommes qui vont y vivre et reste plus tourné sur les espaces intérieurs que sur l'aspect extérieur. Il utilise et se fond dans le paysage plutôt que de vouloir le transformer. Sensible à l'esprit des lieux, il privilégie les matériaux locaux, qui ont une histoire et sont rattachés au lieu où il bâtit. Tadao Ando (1995) est le troisième Japonais à recevoir le "Pritzker Architecture Prize", sorte de Prix Nobel d'Architecture, deux ans après Fumihiko Maki récompensé en 1993.


    1  2  3  4   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online