RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Gyula Halász : Nuits de Brassaï
Gyula Halász
Nuits de Brassaï
F.Y., le 19 octobre 2015
Brassaï en 1934_foggy à Paris
Brassaï en 1934_foggy à Paris
 
Gyula Halasz, connu à partir de 1932 sous le pseudonyme de Brassaï (de sa ville natale Brasso en Hongrie), apprend la photo en autodidacte. Dans les années 20, il fréquente des milieux composés de gens comme Moholy-Nagy ou Kandinsky. En 1925, il fait la connaissance de Atget, qui devient sa référence pour ses productions ultérieures. Vers le début des années 30, il fait ses premières photographies de Paris: rues désertées et places vides... ce qui aboutit à la parution d'un livre: "Paris de nuit". Pour lui, les difficultés posées par l'éclairage nocturne de la ville représentaient un défi.

Ce qui l'intéressait, c'étaient aussi les gens de la nuit: ainsi ils photographient des noctambules, des prostituées, des couples, des clochards... La prostituée Bijou est l'une des photos les plus célèbres de cette période. En 1932, Brassaï photographie les graffiti des murs de Paris. En 1937, il commence à travailler pour "Harper's Bazaar" jusqu'en 1962, date à laquelle il abandonne la photographie pour se consacrer à la réimpression d'oeuvres originales. Bien de son époque, celle des années 1930, le Hongrois Brassaï, artiste complet, est surtout reconnu comme un grand photographe, et célébré comme le maître de la vue nocturne. Photographie, écriture, dessin, sculpture : l'artiste refuse toute spécialité. « Le problème, quand on a plusieurs dons, est de savoir lequel vous exprime le plus totalement », confie-t-il à Yves Bourde, dans Le Monde, en 1974.

Brassai_The dit black white
Brassai_The dit black white
 
    1  2  3  4   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online