RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
César Baldaccini
Anthologie par Jean Nouvel
Linda Chenit, le 19 mai 2008
César Baldaccini_Finger
César Baldaccini_Finger
 
Pour réaliser des empreintes de taille monumentale, César recherche des matériaux légers qui permettraient d’augmenter le volume de ses réalisations tout en limitant leur poids. Il découvre ainsi la mousse de polyuréthane qui, une fois à l’air libre, augmente de volume et se cristallise. César décide d’explorer les propriétés de ce matériau et utilise dès 1967 un malaxeur puissant qui lui permet de développer ses Expansions à grande échelle. Les premières réalisations donnent lieu à des happenings au cours desquels il répand cette résine de plastique, donnant vie à des oeuvres éphémères de forme libre et organique, fruits d’une réaction chimique arrivée à son terme. Pour pérenniser ces oeuvres fragiles, César développe une technique permettant de les doter d’une surface lisse et inaltérable. Disposées dans la grande salle du rez-de-chaussée, quinze Expansions choisies par Jean Nouvel semblent s’être « écoulées » des parois du bâtiment.


César Baldaccini, La Défense, Paris_Étienne Cazin
César Baldaccini, La Défense, Paris_Étienne Cazin
 
César travaille aux Compressions dès 1959, après avoir découvert la presse hydraulique chez un ferrailleur
de la banlieue parisienne. Avec cette nouvelle technique, le sculpteur ne détaille plus un bloc de matière, mais donne forme à l’oeuvre grâce à la machine. Ainsi, à l’étage inférieur, l’aspect compact et patiné des Compressions « historiques » des années 60 contraste avec l’apparence aérienne et éclatante de la Suite Milanaise de 1998 – dernière série de Compressions réalisées à partir de carrosseries Fiat neuves et repeintes. Moins abstraites, les voitures dites « galettes » ont été réalisées dans le cadre de la Biennale de Venise de 1995, à l’aide d’une presse munie de dents. Dans la petite salle, Les Championnes représentent les premières réalisations de la série des Compressions en plaque. Les voitures sont ici réduites à une épaisseur de 30 cm puis passées à l’équerre. Très frontales, Les Championnes sont de véritables estampages restituant dans la masse le dessin des éléments et organes du modèle original.


César Baldaccini_Pink Sculpture
César Baldaccini_Pink Sculpture
 
Disséminées dans le jardin, plusieurs oeuvres font écho à la scénographie déployée dans le bâtiment. Le Pouce de 6 m et le Sein se dressent à l’extérieur, du côté des Empreintes humaines. Les Expansions en fonte de fer se déploient sur le côté opposé, tandis qu’Un mois de lecture des Bâlois occupe le fond du jardin. Cette dernière oeuvre - gigantesque compression de centaines de tonnes de journaux créée en 1996 à Art Basel - est revisitée par Jean Nouvel qui utilise ici des balles de papier parisien.

Du 8 juillet au 26 octobre 2008

fondation.cartier.com


<   1  2  3    
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online