RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
De Superman au Chat du Rabbin
Du Shtetl à la métropole dévorante
Anne Hélène Hoog, le 21 novembre 2007
Joe Kubert
Joe Kubert
 
Au même titre que les autres dessinateurs américains, les artistes juifs, fréquemment issus de familles immigrées du Lower East Side, de Brooklyn et du Bronx, témoignent dans leurs strips d’un profond intérêt pour les défis et les épreuves auxquels les immigrants doivent faire face au cours de leur intégration sociale et culturelle dans la société américaine. Les comic strips (bandes dessinées publiées dans la presse) des journaux yiddish (Zuni Maud, Samuel Zagat), ou anglophones (Harry Hershfield, Milt Gross, Rube Goldberg), immergent les personnages dans la « métropole dévorante » qu’est New York. Obéissant à la règle qui exige que l’on divertisse le lecteur, les cartoons (dessins humoristiques) des funnies (rubriques des journaux, notamment les suppléments du dimanche, où sont publiées régulièrement les BD), créent l’image de l’immigrant juif pris dans les mécanismes transitoires de l’intégration sociale et culturelle au sein de la nation américaine. Comiques et sympathiques, leurs personnages mêlent souvent la langue maternelle yiddish (la mame loshen) et la langue anglaise de la terre d’accueil, et sont animés par une grande volonté de réussite sociale et par un engagement passionné pour la démocratie.


Jerry Siegle et Joe Shuster
Jerry Siegle et Joe Shuster
 
L’apparition des super-héros dans la bande dessinée est liée au processus d’intégration sociale et professionnelle de la seconde génération d’immigrés juifs. Travaillant pour aider leurs parents et fascinés par l’univers des comics, des jeunes trouvent des emplois dans le secteur de la presse et dans les comic shops, ateliers produisant les comic books et les strips pour la presse à New York. Certains d’entre eux, tels Jack Kirby ou Bob Kane, changent leur nom de famille pour échapper aux préjugés. Dès 1934, Joe Shuster et Jerry Siegel conçoivent un personnage de super-héros dont la forme aboutie est publiée par DC Comics en juin 1938 et porte le nom de Superman. Il est suivi en mai 1939 par le Batman de Bob Kane et Bill Finger puis, en décembre 1940, par Captain America de Jack Kirby et Joe Simon. Détenteurs d’une double identité, les super-héros sont des créatures vouées à la solitude mais plongées dans la jungle métropolitaine.


<   1  2  3  4   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online