RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
YAYOI KUSAMA : Fireflies on the Water
YAYOI KUSAMA
Fireflies on the Water
D.W., le 27 août 2012
Le Withney Museum de New York présente Fireflies on the Water, une rétrospective consacrée à l’artiste japonaise Yayoi Kusama (née en 1929) : à travers un parcours chronologique composé de 150 oeuvres réalisées entre 1949 et 2011, cette exposition rend hommage à une artiste inclassable qui a exercé une influence considérable sur la scène contemporaine (d’Andy Warhol à Mike Kelley et beaucoup d’autres) et captive encore l’intérêt de la jeune génération.

Après une première étape au Musée National Reina Sofia de Madrid, cette rétrospective a été présentée à la Tate Modern à Londres et maintenant elle prend place au Whitney Museum of American Art à New York. Chaque ville constitue un rendez-vous privilégié et spécifique puisque les présentations diffèrent d’un lieu à l’autre. The Whitney Museum of American Art à New York met l’accent sur l’oeuvre sculpté et les expériences de Kusama avec la couleur en présentant des monochromes colorés.

Yayoi Kusama
Yayoi Kusama
 
La rétrospective suit les grands moments de la vie de l’artiste et illustre le caractère protéiforme (peintures, sculptures, environnements, performances) d’une oeuvre qu’elle qualifie elle-même d’« obsessionnelle ». Celle-ci est fortement arrimée à un souvenir d’enfance, une hallucination à partir de laquelle elle élaborera le motif récurrent du pois / point (dot).

« Ma vie est un pois perdu parmi des milliers d’autres pois » écrit Kusama. Après un préliminaire introduisant ses premiers travaux de petit format, notamment des aquarelles qui témoignent d’une certaine influence surréaliste et n’ont jamais été montrées en Europe, on distingue deux périodes : l’exil à New York et le retour au Japon après 1973.

Yayoi Kusama_Flowers blooming in Azumino
Yayoi Kusama_Flowers blooming in Azumino
 
Yayoi Kusama, on la savait excentrique, on la découvre scandaleuse, incorrecte, embarrassante mais sacrément juste et nécessaire. Née en 1929 dans la province de Nagano au Japon, dit elle-même devoir son parcours artistique à une simple expérience vécue dans son enfance : tout commence alors par une vision hallucinatoire à l’âge de dix ans (selon la légende), le motif de pois d’une nappe est vu comme se répétant de manière infinie dans la pièce. Son univers sera dorénavant, et jusqu’à aujourd’hui, peuplé de ce motif de manière obsessive. L’artiste qualifie elle-même son travail d’obsessionnel, fondé sur la répétition et la multiplication des signes. En 1960, elle lance son Manifeste de l’Oblitération.

Yayoi Kusama_Pumpkin
Yayoi Kusama_Pumpkin
 
    1  2  3  4  5  6  7   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online