RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Tomorrow Now
Quand le design rencontre la science-fiction
Alexandra Midal + Björn Dahlström, le 24 décembre 2007
Yonezawa_Mighty Robot, 1960_Japon
Yonezawa_Mighty Robot, 1960_Japon
 
Technophilie

Contre le modernisme, dont le leitmotiv est « form follows function », les années 1960 et 1970 technophiles se dirigent vers un design qu’Ettore Sottsass qualifie de « sensuel, excitant », au service de l’individu libéré. Cette approche critique se situe entre deux extrêmes : d’un côté une croyance exaltée dans la technologie, proche de la culture populaire et, de l’autre, une vision plus pessimiste d’utopies négatives qui mettent en garde contre la standardisation et l’industrialisation effrénées.

La technophilie repose sur un rapport de confiance à la technologie et à l’innovation. Sujet convoqué autant par le design que par la science-fiction, elle fait croire qu’il existe une solution technique à tous les problèmes. Elle conçoit une esthétique du futur appliquée au présent constituée d’automatisation, de mobilité, d’immatérialité, de miniaturisation, de climatisation, de gadgets... La technique ne transforme pas simplement l’homme, elle devient l’homme, et en reflétant une volonté de maîtrise absolue, elle postule que
tout est objectivé et asservi au dessein humain.


Jean-Luc Moerman_Zoloat, 2007_Collection Moerman_Jens Ziehe
Jean-Luc Moerman_Zoloat, 2007_Collection Moerman_Jens Ziehe
 
Dans les années 1960, on imagine que l’entrée dans l’ère spatiale va avoir des conséquences immédiates et universelles. Tout prend la forme de globes, de boules et de sphères. Qu’il s’agisse de lampes, de fauteuils, de radios, de vaisselle, de maisons, tout, sans exception, semble se faire l’écho du prochain alunissage de l’homme. Correspondance entre la conquête spatiale et la terre, la lampe Satellite de Yonel Lebovici (1937 - 1998, France), composée d’une boule enchâssée dans des cercles transparents, crée l’illusion de l’apesanteur d’une planète entourée de ses satellites, signifiée par les tracés qui soulignent la matière plastique.

Jean-Luc Moerman_Zoloat, 2007_Collection Moerman
Jean-Luc Moerman_Zoloat, 2007_Collection Moerman
 
<   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online