RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Eero Saarinen
Retour vers le Futur...
Donald Albrecht, le 25 décembre 2010
Eero Saarinen_United States Jefferson National Exposition Memorial, en construction, 1965_Arteaga Photos Ltd_Saint-Louis, Missouri_USA
Eero Saarinen_United States Jefferson National Exposition Memorial, en construction, 1965_Arteaga Photos Ltd_Saint-Louis, Missouri_USA
 
Pour ces bâtiments et d'autres encore, Saarinen a rejeté un style unifié et unique, préférant un vocabulaire divers et inspiré directement, affirmait-il, des "site, programme et esprit" uniques de chaque projet. Son oeuvre à multiples facettes concurrençait les dogmes de l'architecture moderne. Il a mis en exergue certains des préceptes les plus vénérés du modernisme, tels que l’emphase sur les nouvelles technologies de construction, tout en se détournant de ses principes minimalistes pour se diriger plutôt vers l’exubérance sculpturale, la métaphore étant l’inspiration historique.


Eero Saarinen_General Motors Technical Center, 1948-56_Ezra Stoller_Warren, Michigan_USA
Eero Saarinen_General Motors Technical Center, 1948-56_Ezra Stoller_Warren, Michigan_USA
 
La réponse de Saarinen aux prestigieuses commandes de sociétés telles que General Motors, IBM et CBS a été d’orienter l'esthétique de Ludwig Mies van der Rohe ;« Less is more », vers des voies nouvelles et surprenantes. Pour GM, il a développé une palette de couleurs puissantes destinées aux murs extérieurs en brique, en harmonie avec les derniers modèles de véhicules, et a habillé le nouveau siège de l’entreprise Deere & Company (1957-63) à Moline (Illinois), d’acier Corten évoquant ainsi la robustesse des machines agricoles de l'entreprise. Par contraste, la patinoire David S. Ingalls (1953-59) de l'Université de Yale et le terminal du Dulles International Airport (1958-62) à l'extérieur de Washington D.C. ont permis à Saarinen de s’affirmer comme un virtuose structurel de formes dynamiques. Les chaises et tables conçues par l'architecte en 1958 pour Knoll International prennent ainsi les formes organiques évoquant l'ère spatiale.


<   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online