RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
ACTUALITÉ
PROJET ECOLOGIQUE: Li Xiaodong, bibliothèque dans le bois
En dépit de l'image de la Chine à la conquête du monde, avec de nouveaux quartiers urbains construits en un temps record, des interventions sur une petite échelle, attentives à la durabilité, où l'architecture fait en sorte de valoriser le contexte, même celui naturel, font leur apparition sur la scène internationale. La bibliothèque dessinée par Li Xiaodong pour un village dans la banlieue de la capitale en est un exemple.

Il existe, contre la Chine des architectures olympiques, des grands complexes résidentiels et du tertiaire, contre le développement sur une grande échelle et pour des grandes masses d'individus, une Chine silencieuse et réfléchie, un pays de petits projets qui améliorent la vie des collectivités mineures. Le représentant de cette approche à contre-courant et écocompatible est Li Xiaodong, dont le nom a intrigué la presse internationale avec le projet de l'école à l'intérieur du pont de Pinghe, dans la province de Fujian. La bibliothèque pour la commune de Iaojiehe, dans le district Huairou, une zone de montagne au nord-est de la capitale, qui se distingue par ses bois luxuriants envahis de bassins fluviaux, est le dernier édifice qu'il a réalisé. Dans une optique de préservation de l'écosystème de Pékin, où la politique locale promeut des interventions de sauvegarde de la biodiversité, l'analyse du territoire à travers ses caractéristiques a montré que le paysage naturel est une valeur primordiale à transmettre.

C'est la raison pour laquelle le projet se base sur la volonté d'instaurer un dialogue entre la ressource naturelle, le don du lieu, et les ressources de la culture, de l'approfondissement et de l'étude issues de l'histoire de l'homme, en amenant à décider de construire un espace public pour une collectivité qui ne soit pas nécessairement dans le centre urbain, en raison d'un critère d'affluence, mais dans un contexte naturel afin de pousser les gens en dehors de la ville. L'architecture est conçue comme l'espace de cette rencontre, comme moyen qui permet l'échange en le révélant de façon évidente. Construite le long d'un chemin de terre battue qui s'enfonce dans le bois, la structure de la bibliothèque Liyuan est en effet un squelette métallique au plan rectangulaire avec un revêtement fait de fines branches ramassées aux alentours, comme celles entassées à côté des maisons de campagne des environs : ces rameaux s'insèrent de façon régulière dans la structure, en remplissant les vides et en en cachant l'intérieur, où se trouvent les volumes et les salles de lecture dans un seul espace sur plusieurs niveaux. La nuance du métal brut de l'ossature tend à se confondre au fil du temps avec celles des branches qui servent de protection, en donnant l'effet d'une cabane, une structure temporaire érigée pour abriter les livres dans le bois.

En entrant dans le refuge du lecteur, les murs protégés par les vitres sont entièrement recouverts d'étagères du même bois clair à lames que celui des planchers et des sièges intégrés. La consultation a lieu avec un renvoi perpétuel au décor environnant, qui ne l'écrase pas mais en filtre l'impact, tout en encadrant la nature pour en montrer les caractéristiques.

Projet : Li Xiaodong Atelier
Collaborateurs : LI Xiaodong, Liu yayun, Huang Chenwen et Pan Xi
Commettant : Luke Him Sau Charitable Trust, Pan Xi
Lieu : Iaojiehe village, Huairou, banlieue de Pékin
Surface utile brute : 175 m²
Début du projet : 2011
Fin des travaux : 2011
Escaliers en bois
Structure en métal
Murs intérieurs revêtus de bois
Plancher en bois

www.lixiaodong.net
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online